Les casinos britanniques renonceront à l'alcool pour ne pas fermer

Les établissements de jeu en Grande-Bretagne sont à nouveau menacés. Ils n'ont été autorisés à ouvrir que le 15 août, plus d'un mois plus tard qu'aux États-Unis. Et bientôt, ils devront peut-être fermer à nouveau. L'industrie craint les mesures que le Premier ministre doit annoncer la semaine prochaine.

Il y a de réelles inquiétudes quant au fait que la fermeture des casinos fera partie des mesures de lutte contre le coronavirus. Proactifs, les établissements souhaitent sécuriser leurs horaires de travail, même avec la limite actuelle de 22h.

L'organisation représentative de l'industrie, BGC, a déclaré qu'un ordre de fermeture serait désastreux. Et que tout le monde s'engage à renoncer à l'alcool, histoire de continuer à travailler. Il a également été noté que les casinos en Grande-Bretagne sont relativement petits et que toutes les mesures nécessaires sont prises pour empêcher la propagation du virus. Ils ne menacent donc pas la santé publique.

Les ministres doivent comprendre que les casinos ne sont pas de fausses boîtes de nuit ou des endroits où les jeunes vont boire. Malgré cela, ils sont prêts à réduire encore plus le risque en refusant de servir de l'alcool, ce que le gouvernement considère comme un autre facteur de propagation du virus.

Machines à sous populaires